Escalier 2

Aller, quelques photos de l’escalier maintenant qu’il est fini.

Petit rappel des contraintes : un poêle de masse en dessous, sur lequel on ne peut pas s’appuyer, une cloison doublement courbe (verticalement et horizontalement) en terre paille (donc molle) avec juste 3 montants verticaux sur lesquels s’ancrer. Et enfin, un solivage droit. Et avec tout ça, il fallait faire un escalier courbe se plaçant dans la continuité de l’escalier amorcé par le poêle de masse. Rajoutez à ça deux artisans, qui ne se connaissent pas, n’ont pas parlé entre eux et sont intervenus à 1 an d’intervalle pour une même pièce… Bref, bien des difficultés.

Si le principe d’utiliser le solivage pour suspendre les marches de l’escalier était acté dès le départ, Baptiste (ferronnier à Blois) a trouvé LA bonne solution pour le limon : des barres d’acier de longueur et de largeur différentes, soudées entre elle et suivant ainsi la courbe de la cloison, ce qui permettait de monter le limon au fur et à mesure. Ce limon est ancré en 3 points sur les montants en bois de la cloison ronde. Les marches sont balancées afin de conserver la courbure de la cloison tout en les suspendant en leur extrémité à un axe parfaitement droit. C’est à notre goût beau, très très très bien fait, ca ne bouge pas du tout et qui plus est, on ne sent pas la différence (si ce n’est un peu de souplesse) quand on passe du poêle à l’escalier suspendu. La grande classe.

 

Publicités

3 réflexions sur “Escalier 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s