Premier hiver

Petit compte rendu de ce premier hiver (et quasi premier été dans la maison).

Avouons le, on n’a pas foutu grand chose ;-). On est rentré dans des conditions correctes certes, mais sans rangement, et tout est encore à moitié en carton. Donc on a surtout commencé par aménager l’arrière cuisine à minima, le bureau pour ranger les bouquins, etc. Les salles de bain ne sont pas terminées, il reste encore des enduits à faire dans le salon et l’escalier et les chambres des enfants sont pour le moins spartiates…Bref, encore pas mal de boulot en perspective…

Chauffage et confort hivernal

On a consommé pour cet hiver entre 5 et 6 stères de bois, maintenant une température à l’intérieur entre 18 et 21 °. La gestion du poêle n’est pas simple, car comme il fonctionne à l’inertie, une chauffe ne se fait sentir dans la maison que quelques heures plus tard. Ainsi, en chauffant le soir, la température maximale du poêle est atteinte en toute fin de nuit, ce qui n’est pas le moment où on en profite le plus. L’idéal serait vraiment de pouvoir faire une chauffe le matin, qui permettrait à la température de la maison de monter au plus haut en fin de journée.
Enfin, il n’est pas toujours évident d’anticiper sur les vicissitudes climatiques et les variations d’ensoleillement et de température extérieure. On a parfois « sauté » des jours de chauffe alors qu’on aurait dû chauffer, entraînant un bon refroidissement de la maison, et parfois chauffé alors qu’on aurait pu s’en passer, entraînant une légère surchauffe. Bref, pas simple.

Les grandes baies, malgré le fait qu’elles soient en triple vitrage, refroidissent nettement l’ambiance et la sensation de froid est bien perceptible. On a passé tout l’hiver sans rideau, mais je pense que l’année prochaine, il nous faudra investir histoire de gagner un peu en confort. En outre, on a sans doute sous isolé la dalle, ce qui fait que le sol est froid. Il nous faudra peut être intervenir en périphérie en ajoutant de l’isolant par l’extérieur.

Par contre, bien que nous n’ayons pas installé de VMC, l’hygrométrie de la maison n’a jamais dépassé 60%. La plupart du temps, nous étions aux environs de 55%, ce qui est ma foi très satisfaisant.

Chaleurs estivales

Si, il peut faire chaud en Sologne ! Et avec les grandes baies vitrées, les surchauffes dans la maison peuvent arriver. Globalement, nous constatons une différence de près de 3 degrés entre le haut et le bas dans les plus chaudes journées (25 en bas, 28 en haut). Les débords et brises soleils ne sont manifestement pas suffisants pour nous permettre de bien nous protéger. Et en l’absence de volets, difficile d’occulter.

La chambre donnant à l’est et au sud dans l’angle est celle qui apporte le plus de chaleur à l’étage. Elle reçoit en effet le soleil durant toute la matinée et la partie sud pendant une bonne partie de la journée. A l’ouest, des masques solaires (arbres) nous protègent bien du soleil du soir, ce qui évite une trop grosse montée en température.

Là encore, pour atteindre un confort optimal, il nous faudra compléter notre installation, notamment par la pose de volets. Pour l’instant, une canisse posée sur le bandeau du rez de chaussée et une autre suspendue devant la baie à l’est limite les apports solaires. Mais cela demeure encore insuffisant.

Petits désordres

Enfin, de petits désordres sont apparus au cours de l’hiver. Nous avons en particulier assisté à un phénomène de condensation sous le bardage du débord de toit, la présence de gouttelettes trahissant la présence d’eau sus jacente. L’origine de cette condensation n’est pas clairement établie. Il pourrait s’agir d’une fuite de vapeur d’eau depuis le haut des murs, vapeur qui se trouve ensuite coincée par le bardage. Mais cela pourrait aussi être dû à un problème de ventilation, le bardage n’ayant en effet pas été ventilé. En attendant, cela signifie qu’il va falloir revoir tout ça.

Et puis, nous avons également constaté la présence de capricorne dans une des poutres du salon. Celle ci, particulièrement généreuse en aubier, a été de fait privilégiée par cette sale bête (il n’y a apparemment  qu’un individu). Un traitement est en cours, nous verrons bien ce que cela donnera.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s